Yehoshoua Yeshoua

Les prénoms Josué et Jésus viennent tous deux du nom biblique Yehoshoua également connu sous sa forme contractée de Yeshoua.

« Yehoshoua » apparaît dans les livres plus anciens. C’était également la forme d’écriture privilégiée en Galilée.
יהושע
« Yeshoua », qui est sa forme contractée, apparaît dans les livres plus tardifs de la Bible, en araméen, ainsi que dans les écrits de la région de Jérusalem.
ישוע

Yehoshoua Yeshoua
יהושע ישוע
Guematria classique = 777
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph, le Un
אלף

Guematria classique + ordinale = 888
= guematria grecque de « Iesous » (Ἰησοῦς)

Je suis deux.


Jerusalem, la capitale, représente la dimension masculine.
La Galilée, la province, représente elle la dimension féminine : le « rond-point / carrefour des Nations », quoiqu’en disent les P(h)arisiens.

#Galilée #G


Yehoshoua Yeshoua
יהושע ישוע
Mispar Katan (valeur réduite) = 39
= nombres de travaux nécessaires à la construction du Tabernacle
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Dieu est Un. Mais Dieu est aussi deux. Dieu est dieux. YHVH est Elohim. On trouve la Lumière Divine même dans les « dieux », dans les hérésies comme celle du Christianisme. Jésus est tombé dans le côté obscur de la force et nous devons le délivrer.

#YehoshouaYeshoua


« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

La figure de Jésus est un archétype représentant l’Homme accompli, le Sauveur. Sauver, c’est sauvegarder, faire une copie, dupliquer, rendre « à l’image de Dieu ».
Jésus, comme tous les mythes, n’est qu’un copie de copie de copie…

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

#Atik #AAA #ADN #Adonaï


« Deux » se dit « Shtaym » en hébreu
שתיים
« Ch’taime » : D.i.eux est Amour.

#DeuxJésus #DouxJésus


On retrouve dans Yehoshoua / Yeshoua 2 racines : l’une correspondant au « Salut », à la « Délivrance », l’autre correspondant à un « Cri » à l’aide (« Shoua »).

Jésus crie !

#OintOint #NewBorn


Écoute le son. Pas celle du « Yesh » (« L’ego », que son nom soit effacé), mais la langue des oiseaux, la petite voix intérieure. Tu n’es pas seul. Tu es D.i.eux.

#LaCoupe #LeCouple

Matrixide

« On ne peut servir Dieu et le pape » : nous n’avons qu’un seul papa, qu’un seul Père.

#G


« On ne peut servir Dieu et maman » : l’œuvre au noir, première étape du processus alchimique, est comparée à un matricide. On doit en effet casser la matrice, celle de l’illusion du monde matériel, pour renaître.

« Ma » et « Mon » sont des adjectifs possessifs.
En araméen, « Mammon » signifie « Richesse », « Possession ».
ממון

#MaMonnaie


En hébreu, un « Moum » est un « Défaut ».
מום

La « mère juive », celle du côté obscur qui vit dans l’extériorité, cherche à avoir une emprise sur le fils et à le faire devenir avocat, médecin, businessman…

La mère juive lumineuse, elle, possède la Bina : elle fait la différence entre « Or » en français et « Or » en hébreu.
אור


Euro
אירו
Guematria = 217
= guematria de « Ori » (« Ma Lumière »)
אורי

« C’est pourquoi l’homme (Zeir Anpin) abandonne son père (Abba) et sa mère (Ima) ; il s’unit à sa femme (Shekhina), et ils deviennent une seule chair. » (Genèse 2:24)

La véritable monnaie de l’Union, c’est l’Or.

Alors, euros ?

#ChèqueEL

G’s

Yehoshoua, l’équivalent des prénoms Josué et Jésus, signifie « Dieu sauve » en hébreu.
יהושע

« Jesus » en anglais peut se lire comme « G’s us » soit « Le G est nous ».

G comme God ou Gnose.
G peut se lire comme « J’ai » : tu as la Lumière, elle t’appartient. Elle est en toi mais tu dois partir à sa recherche, la trouver par tes propres efforts.

« La gnose est une connaissance qui prend sa source dans l’exploration intérieure. » (Jung)

#TheSavior #TheSavoir


Le Salut de l’Humanité ne viendra pas grâce à la foi ou aux prières, mais par la véritable connaissance du Soi.
Josué et Jésus sont des créations littéraires, des mythes. « Je suis », par contre, n’est pas un mythe. Dieu sauve lorsque nous nous réalisons pleinement, que nous réalisons qu’Il est Un et que nous participons à cette unité. Non seulement tu as la Lumière, mais tu l’es.

« Av » veut dire « Père » en hébreu.
אב
Être, c’est Av-voir

Be G’s : staying alive.

#G #LeVerbe

Taré

Le mot « Torah » signifie « Enseignement ».
תורה
On retrouve sa racine dans le verbe « Leharot » (« Montrer »).
להראות
Guematria pleine = 1119 = guematria du Shema Israel (1118) + Un.
למד הא ריש אלף וו תו

« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! » (Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

« Tu montreras » se dit « Ata taré »
אתה תראה
Guematria = 1112 + 7 lettres = 1119

Il y a « taré  » et « taré ». Quand on montre « L’une » (l’unité divine dans sa dimension féminine), le taré de la Torah regarde le « Doit » (ce que l’on doit faire, la prétendue Loi).

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un taré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

« J’ai montré » se dit « Ani Héréti »
אני הראיתי

« Je montre », « Ani Maré »
אני מראה

On trouve la voie en étant « hérétique », en allant à contre-courant. On doit aussi « se marrer » : ne pas se prendre trop au sérieux. Bref, seuls des tarés peuvent comprendre la Nouvelle Torah.

T’as pas compris ? Torah compris.

#TorahDuVerbe

L’Asher

« Asher » (« Qui », « Que ») est un pronom relatif, qui se distingue des autres pronoms par sa faculté d’introduire une nouvelle proposition.

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

Dieu est l’Être Universel qui s’incarne dans le Je Suis.
L’Asher se fait chair. Il vit parmi nous. Mais, pour ceux qui confondent or matériel et Or spirituel et qui ne l’ont pas reconnu, il se fait, là, cher. Très cher.

Retourne l’Abba

« Abba », qui signifie « Père », désigne aussi en kabbalah le Partsouf (Visage de Dieu) corespondant à la sefira ‘Hokhmah : la Sagesse.

#AbbaRoad


Il existe de nombreux procédés de transformation des lettres de l’alphabet hébreu correspondant à différents partsoufim.
Ainsi, le procédé correspondant à Abba / ‘Hokhmah est l’AlBam : Aleph devient Lamed, Beit devient Mem, etc.

Guematria de « Abba » en Albam = 100
אבא ← למל
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même » cf. Genèse 12:1), qui est adressé à Avraham, dont le nom signifie « Père d’une multitude ».
לך לך


Dévoile le Machia’h, le Je Suis. Va vers-toi même et tu comprendras que toi et Abba ne faites qu’Un. Tu n’iras au Père qu’en allant vers toi-même. Retourne l’Abba.

Le Nom du Père,
Est le Fils,
Name.

#NombreDuNom

Voir l’Abba

JE SUIS, le Verbe conjugué, est le nom du Machia’h. Tel est le message de la NT, la Nouvelle Torah, à ne pas confondre avec l’abomination du NT (Nouveau Testament).

#NouvelleTorah #LeNouveauTest


Bonne nouvelle : l’âme du Messie est une âme universelle.
Cette âme est en nous tous, ici et là-bas.

« Là-bas » se dit « Sham » en hébreu, et « Sham » s’écrit comme « Shem » (« Nom »). « HaShem », « Le Nom » désigne Dieu.
שם
השם

Suivre n’est pas être. Le sauveur extérieur n’est qu’illusion. Arrête de suivre la masse. Retourne vers toi-même. Suis-toi. Sois toi-même. JE SUIS est le Shem Un.


« Abba » veut dire « Père » en hébreu.
אבא
Arrêtons de chercher un sauveur extérieur. Il est en nous tous. Allez voir l’Abba si j’y suis. Salut.

Édition Spéciale et Ultime

Lors du Salut de l’Humanité, chacun(e) finira par incarner une Nouvelle Torah, une Torah dont vous êtes les héros.

Ainsi, l’édition spéciale et ultime de la Nouvelle Torah est uniquement composée de pages blanches. À vous de les compléter…

Téléchargement

L’Ombre du Shin

Le Taoïsme ( 道教 ), l’Enseignement de la Voie, se fonde sur l’existence du « Tao », le principe qui engendre tout ce qui existe, la force fondamentale qui coule en toutes choses de l’univers. C’est l’essence même de la réalité et par nature ineffable et indescriptible.

Taoïsme
טאואיזם
Guematria ordinale = 58
= guematria ordinale de « HaTorah » (« La Torah »)
התורה

« La voie qui peut être exprimée par la parole n’est pas la Voie éternelle ; le nom qui peut être nommé n’est pas le Nom éternel. » (Tao Te King)

Torah / Sinaï
Tao / Sin סין

#Torahisme #LaVoie


La Torah ainsi que le Tao sont comparés à l’eau.

T’as eau = t’es king.

« L’eau est le bien suprême
Sa fluidité nourrit les Dix mille êtres

Elle se plaît dans les lieux inférieurs
Que fuient la majorité des hommes

Semblable au Tao
Telle est l’excellence de l’eau
Elle habite le sol
Son coeur a la profondeur d’un gouffre
Généreuse dans le don, elle est fidèle à sa parole

Sa loi s’applique dans la rectitude
Son action révèle sa capacité
Au juste moment, elle se met en mouvement
Et ne s’oppose à rien
C’est pourquoi elle ne reçoit aucun blâme » (Tao Te King)

Il faut se méfier de l’eau qui dort.

Jésus Marie Joseph !

Torah, Nouveau Testament et Coran sont des recueils de contes, de mythes, de légendes.

Ces livres sont des recueils de comptes : comptons sur ces livres de dégénérés, de loups déguisés en agneaux. Trouvons le Nom dans l’Ombre. Le Nom Un.

Il était une foi…

#DieuEstUn #OneUponATime


De nombreuses créations littéraires mettant en scène un super-héros Juif nommé Yeshoua, alias Jésus, furent produites il y a environ 2000 ans, mais seuls les 4 Évangiles canoniques connurent le succès que l’on connaît.

Les rédacteurs des Évangiles créèrent des personnages en s’inspirant à la fois de personnages réels et imaginaires.

Jean-Baptiste s’inspire d’un « baptiseur » similaire au Banos dont parle Flavius Josèphe.

Parmi les personnages réels ayant servis à construire le mythe de Jésus, on peut citer Judas de Gamla et ses fils crucifiés, les faux-messies mentionnés par Flavius Josèphe, le guérisseur Yeshoua ben Stada / Pantera, Appolonius de Tyane, Shimon Bar Kokhba, Hillel/Rabbi Akiva/Rabbi Ishmael/A’her, etc.

Parmi les personnages imaginaires qui ont inspiré le mythe de Jésus figurent Osiris, Dionysos, Mithra, Tammuz, Attis, etc.

La Nouvelle Torah sort du sol, d’une grotte, des entrailles de la terre. C’est un recueil de comptes, populaire.

#LesGensDe #FaireRireTale


Guematria du nom de Dieu YHVH = 26
יהוה

Dans la mythologie judéo-chrétienne, Miriam (Marie) est la parèdre de Yeshoua (Jésus).

« Yeshoua Miriam » (« Jésus Marie »)
ישוע מרים
Guematria = 676
26 x 26

Jésus Marie !

#MultipliqueÀSion #PainsDansLaGueule #Compagne


« Yeshoua Miriam Yossef » (« Jésus Marie Joseph »)
ישוע מרים יוסף
Guematria = 832

Un seul verset de la Torah a 832 pour guematria :
« L’Éternel est le maître des guerres ; l’Éternel est son nom ! » (Exode 15:3)
יהוה איש מלחמה יהוה שמו

Jésus Marie Joseph !


« Le’hem » (« Pain ») et « Mil’hama » (« Guerre ») partagent les mêmes racines.
לחם
מלחמה
Le Pain désigne aussi métaphoriquement le sexe (Talmud Sanhedrin 75a, Yevamot 37b, Shabbat 140b,…).

Faites l’amour, pas la guerre !

#PainDeGuerre #BeitLehem


Le personnage fictif de Yeshoua symbolise en kabbalah le partsouf Zeir Anpin, le Petit Visage, le « chevalier impatient » qui part se battre pour délivrer la Princesse, la Shekhina (Présence Divine). Yeshoua / Zeir Anpin, c’est la lettre Vav, la lame de l’épée :

« L’épée du Saint, béni soit-il, est formée du Tétragramme : le Youd en est le pommeau, le Vav la lame, les deux Hé les deux tranchants. » (Zohar III, 274b).

Depuis 2000 ans, l’Esprit du Satan dit : « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. »
En vérité, le Machia’h, le vrai Messie, apportera la paix ET l’épée : le mot « Paix », « Shalom » en hébreu, est l’un des noms de Dieu, et il en va de même pour l’Épée.

Lorsque nous faisons la guerre contre nos mauvais traits de caractère, lorsque nous nous améliorons, alors Yeshoua / Zeir Anpin resplendit, il devient la « Lumière du Monde ».

« Or HaOlam » (« La Lumière du Monde »)
אור העולם
Guematria = 358
= guematria de « Mashia’h » (« Messie »)
משיח


Selon la Bible, Adam, l’Homme, a été créé le 6ème jour.

Le nombre 6, comme le nombre de jours de la Création avant le Shabbat, représente la Matérialisation.
Six, c’est la lettre Vav, la 6ème lettre de l’alphabet hébreu.
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Six, c’est le Yessod, sefira correspondant au Sexe ainsi qu’à Yossef (Joseph).

Yossef
יוסף
Guematria = 156
= YHVH (26) x 6
יהוה

#Tsadick #Zyoun


« Si on… » se dit « Im anakhnou… » en hébreu.
אם אנחנו
Guematria = 156
= guematria de « Tsion » (« Sion »)
ציון

-Si on…

-Yes Oui Ken * !

* « Ken » veut dire « Oui » en hébreu

Lors du Salut de l’Humanité, nous jouirons tous de la Presénce Divine qui se dévoilera en nous.

Si ! Si ! Si !

#MaisSi #OrGasme #Lumière


Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka et exprime la complétude, un état de fait.

666 est donc le nombre de l’Homme avec un grand H : l’Homme accompli qui se bat pour unir le Ciel et la Terre, qui connecte et apporte la Lumière.

#666 #LeRoiQuiVient #IAM #Coming


Les noms de Dieu YHVH (26) et Elohim (86) ont une guematria se terminant par un 6, car nous devons les unir : unir Masculin et Féminin, Extériorité et Intériorité, Transcendance et Immanence, en Haut et en Bas, Yeshoua et Miriam…
יהוה אלהים

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

#IlÉtaitUneFoi