Christologie

La « Christologie » (du grec « Christos » Χριστὸς et « Logos » λόγος) désigne la discipline de la théologie dogmatique chrétienne qui étudie la personne, la doctrine et l’œuvre de Jésus, cette figure imaginaire qui incarne le mal incarné dans le monde depuis 2000 ans.

« Christologuia » (« Christologie »)
כריסטולוגיה
Guematria = 359
= guematria de « Satan »
שטן

Machia’h
משיח
Guematria = 358

Ceux qui s’attachent à leurs vieilles croyances ne savent pas compter.
La véritable Christologie, c’est apprendre à se connaître, apprendre à cristalliser le Divin en soi. Apprendre à Être, à « conjuguer » le Ciel et la Terre.

Ceux qui s’attachent aux dogmes ne connaissent pas le Logos, le raisonnement logique. Ils ne savent pas conjuguer le Verbe.
« Jésus » ? N’importe quoi. La bonne réponse est « Je suis ».
Christ est en chacun de nous. Je suis Christ.

La Nouvelle Torah, c’est la véritable Torah du Verbe.

L’Idolâtrie Breslev

Vous trouverez sur NouvelleTorah.com de nombreuses citations de Rabbi Na’hman de Breslev, le « Zébreu ». Dans la savane, le zèbre se démarque des autres animaux par ses rayures. Il est associé à l’idée d’excentricité. On dit d’une personne qu’elle fait le zèbre quand elle veut se faire remarquer par ses pitreries. Un « drôle de zèbre » désigne quelqu’un d’anticonformiste, hors norme.

Un « zèbre » désigne également une personne surdouée. Il existe un Génie Juif, c’est indéniable. Mais il existe aussi une Bêtise Juive, liée à la religion, c’est également indéniable. Les enseignements des rabbins orthodoxes renferment à la fois une grande lumière et une grande obscurité. À nous de faire le tri.

Pour ne pas plonger dans l’obscurité, les enseignements de Rabbi Na’hman de Breslev ne doivent pas être pris à la lettre. Méfions-nous donc des prétendus représentants de la ‘Hassidout Breslev, ses loups déguisés en moutons qui ont fait de la Torah leur gagne-pain.
Faisons le tri, ce n’est pas si difficile que ça.
Le Erev Rav veut faire de vous des gens incapables de penser par eux-mêmes. Afin que la Délivrance Finale devienne effective, les véritables Hébreux doivent donc faire le tri.
Les véritables Hébreux, tout en admirant la beauté des enseignements et contes de Rabbi Na’hman, rejettent la notion d’un Tsadik (Juste), rédempteur, intercesseur entre l’homme et Dieu.
Non, la masturbation ne crée pas de démons, bande d’imbéciles.
Et les récitations de psaumes (Tikoun HaKlali), pélerinages (Ouman), mantras (Na Na’h…) etc. ne font que retarder le Machia’h. Le Machia’h est en vous, c’est un concept très concret, à l’opposé de toute superstition. La Nouvelle Torah, c’est le Salut de l’Humanité dans son ensemble. Laïcs ou religieux, Juifs ou Non-Juifs, hommes ou femmes, … seuls ceux débarrassés de leur ego trouveront rapidement la Lumière lorsqu’ils seront confrontés à ces enseignements si déstabilisants. Pour les autres, la pilule sera d’abord difficile à passer.

Yehoshoua Yeshoua

Les prénoms Josué et Jésus viennent tous deux du nom biblique Yehoshoua également connu sous sa forme contractée de Yeshoua.

« Yehoshoua » apparaît dans les livres plus anciens. C’était également la forme d’écriture privilégiée en Galilée.
יהושע
« Yeshoua », qui est sa forme contractée, apparaît dans les livres plus tardifs de la Bible, en araméen, ainsi que dans les écrits de la région de Jérusalem.
ישוע

Yehoshoua Yeshoua
יהושע ישוע
Guematria classique = 777
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph, le Un
אלף

Guematria classique + ordinale = 888
= guematria grecque de « Iesous » (Ἰησοῦς)

Je suis deux.


Jerusalem, la capitale, représente la dimension masculine.
La Galilée, la province, représente elle la dimension féminine : le « rond-point / carrefour des Nations », quoiqu’en disent les P(h)arisiens.

#Galilée #G


Yehoshoua Yeshoua
יהושע ישוע
Mispar Katan (valeur réduite) = 39
= nombres de travaux nécessaires à la construction du Tabernacle
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Dieu est Un. Mais Dieu est aussi deux. Dieu est dieux. YHVH est Elohim. On trouve la Lumière Divine même dans les « dieux », dans les hérésies comme celle du Christianisme. Jésus est tombé dans le côté obscur de la force et nous devons le délivrer.

#YehoshouaYeshoua


« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

La figure de Jésus est un archétype représentant l’Homme accompli, le Sauveur. Sauver, c’est sauvegarder, faire une copie, dupliquer, rendre « à l’image de Dieu ».
Jésus, comme tous les mythes, n’est qu’un copie de copie de copie…

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

#Atik #AAA #ADN #Adonaï


« Deux » se dit « Shtaym » en hébreu
שתיים
« Ch’taime » : D.i.eux est Amour.

#DeuxJésus #DouxJésus


On retrouve dans Yehoshoua / Yeshoua 2 racines : l’une correspondant au « Salut », à la « Délivrance », l’autre correspondant à un « Cri » à l’aide (« Shoua »).

Jésus crie !

#OintOint #NewBorn


Écoute le son. Pas celle du « Yesh » (« L’ego », que son nom soit effacé), mais la langue des oiseaux, la petite voix intérieure. Tu n’es pas seul. Tu es D.i.eux.

#LaCoupe #LeCouple

Matrixide

« On ne peut servir Dieu et le pape » : nous n’avons qu’un seul papa, qu’un seul Père.

#G


« On ne peut servir Dieu et maman » : l’œuvre au noir, première étape du processus alchimique, est comparée à un matricide. On doit en effet casser la matrice, celle de l’illusion du monde matériel, pour renaître.

« Ma » et « Mon » sont des adjectifs possessifs.
En araméen, « Mammon » signifie « Richesse », « Possession ».
ממון

#MaMonnaie


En hébreu, un « Moum » est un « Défaut ».
מום

La « mère juive », celle du côté obscur qui vit dans l’extériorité, cherche à avoir une emprise sur le fils et à le faire devenir avocat, médecin, businessman…

La mère juive lumineuse, elle, possède la Bina : elle fait la différence entre « Or » en français et « Or » en hébreu.
אור


Euro
אירו
Guematria = 217
= guematria de « Ori » (« Ma Lumière »)
אורי

« C’est pourquoi l’homme (Zeir Anpin) abandonne son père (Abba) et sa mère (Ima) ; il s’unit à sa femme (Shekhina), et ils deviennent une seule chair. » (Genèse 2:24)

La véritable monnaie de l’Union, c’est l’Or.

Alors, euros ?

#ChèqueEL

G’s

Yehoshoua, l’équivalent des prénoms Josué et Jésus, signifie « Dieu sauve » en hébreu.
יהושע

« Jesus » en anglais peut se lire comme « G’s us » soit « Le G est nous ».

G comme God ou Gnose.
G peut se lire comme « J’ai » : tu as la Lumière, elle t’appartient. Elle est en toi mais tu dois partir à sa recherche, la trouver par tes propres efforts.

« La gnose est une connaissance qui prend sa source dans l’exploration intérieure. » (Jung)

#TheSavior #TheSavoir


Le Salut de l’Humanité ne viendra pas grâce à la foi ou aux prières, mais par la véritable connaissance du Soi.
Josué et Jésus sont des créations littéraires, des mythes. « Je suis », par contre, n’est pas un mythe. Dieu sauve lorsque nous nous réalisons pleinement, que nous réalisons qu’Il est Un et que nous participons à cette unité. Non seulement tu as la Lumière, mais tu l’es.

« Av » veut dire « Père » en hébreu.
אב
Être, c’est Av-voir

Be G’s : staying alive.

#G #LeVerbe

Taré

Le mot « Torah » signifie « Enseignement ».
תורה
On retrouve sa racine dans le verbe « Leharot » (« Montrer »).
להראות
Guematria pleine = 1119 = guematria du Shema Israel (1118) + Un.
למד הא ריש אלף וו תו

« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! » (Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

« Tu montreras » se dit « Ata taré »
אתה תראה
Guematria = 1112 + 7 lettres = 1119

Il y a « taré  » et « taré ». Quand on montre « L’une » (l’unité divine dans sa dimension féminine), le taré de la Torah regarde le « Doit » (ce que l’on doit faire, la prétendue Loi).

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un taré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

« J’ai montré » se dit « Ani Héréti »
אני הראיתי

« Je montre », « Ani Maré »
אני מראה

On trouve la voie en étant « hérétique », en allant à contre-courant. On doit aussi « se marrer » : ne pas se prendre trop au sérieux. Bref, seuls des tarés peuvent comprendre la Nouvelle Torah.

T’as pas compris ? Torah compris.

#TorahDuVerbe

L’Asher

« Asher » (« Qui », « Que ») est un pronom relatif, qui se distingue des autres pronoms par sa faculté d’introduire une nouvelle proposition.

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

Dieu est l’Être Universel qui s’incarne dans le Je Suis.
L’Asher se fait chair. Il vit parmi nous. Mais, pour ceux qui confondent or matériel et Or spirituel et qui ne l’ont pas reconnu, il se fait, là, cher. Très cher.

Retourne l’Abba

« Abba », qui signifie « Père », désigne aussi en kabbalah le Partsouf (Visage de Dieu) corespondant à la sefira ‘Hokhmah : la Sagesse.

#AbbaRoad


Il existe de nombreux procédés de transformation des lettres de l’alphabet hébreu correspondant à différents partsoufim.
Ainsi, le procédé correspondant à Abba / ‘Hokhmah est l’AlBam : Aleph devient Lamed, Beit devient Mem, etc.

Guematria de « Abba » en Albam = 100
אבא ← למל
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même » cf. Genèse 12:1), qui est adressé à Avraham, dont le nom signifie « Père d’une multitude ».
לך לך


Dévoile le Machia’h, le Je Suis. Va vers-toi même et tu comprendras que toi et Abba ne faites qu’Un. Tu n’iras au Père qu’en allant vers toi-même. Retourne l’Abba.

Le Nom du Père,
Est le Fils,
Name.

#NombreDuNom

Voir l’Abba

JE SUIS, le Verbe conjugué, est le nom du Machia’h. Tel est le message de la NT, la Nouvelle Torah, à ne pas confondre avec l’abomination du NT (Nouveau Testament).

#NouvelleTorah #LeNouveauTest


Bonne nouvelle : l’âme du Messie est une âme universelle.
Cette âme est en nous tous, ici et là-bas.

« Là-bas » se dit « Sham » en hébreu, et « Sham » s’écrit comme « Shem » (« Nom »). « HaShem », « Le Nom » désigne Dieu.
שם
השם

Suivre n’est pas être. Le sauveur extérieur n’est qu’illusion. Arrête de suivre la masse. Retourne vers toi-même. Suis-toi. Sois toi-même. JE SUIS est le Shem Un.


« Abba » veut dire « Père » en hébreu.
אבא
Arrêtons de chercher un sauveur extérieur. Il est en nous tous. Allez voir l’Abba si j’y suis. Salut.

Édition Spéciale et Ultime

Lors du Salut de l’Humanité, chacun(e) finira par incarner une Nouvelle Torah, une Torah dont vous êtes les héros.

Ainsi, l’édition spéciale et ultime de la Nouvelle Torah est uniquement composée de pages blanches. À vous de les compléter…

Téléchargement