Torah de Lumière contre Torah d’Ombre

Mal transmises, de trop nombreuses lois juives sont devenues contraires à la Volonté Divine. La Halakha (loi juive) enseigne par exemple qu’un non-Juif rend le vin impur lorsqu’il le touche. Un Juif orthodoxe ne boira donc pas le vin devenu impur, car touché par un “goy”.

Ceci est un exemple de mauvaise transmission de la Parole Divine, parmi des centaines d’autres, appelée “Torah d’Ombre”.